Aller au contenu


LA BANDE PASSANTE

un espace collectif de diffusion de formation et de production dédié aux images fixes et en mouvement et aux sons

ACTUALITÉS

LA BANDE PASSANTE X ÉCLAIRAGE PUBLIC #8 – California Dreams
Un week-end de trois jours consacré à toutes les formes d’art, proposé par l’ensemble des acteurs qui font le 109 aujourd’hui.
du 24 au 26 mai 2024
[+ 29 & 30 mai]
BLEUES DE NUIT & COLLAGES MURAUX
Séances de cinéma plein air
& installation photographique grand format à ciel ouvert
Cour Intérieure
Le 109 – pôle de cultures contemporaines
89 route de Turin – 06300 Nice
La Bande Passante et ses séances BLEUES DE NUIT
À travers des gestes de programmations plurielles, nous continuons de bâtir une salle en plein air pour inscrire durablement l’image fixe et animée dans la programmation artistique du 109. En complément de cet engagement cinéphile, la photographie est mise à l’honneur avec  une installation monumentale et à ciel ouvert, sous la forme de grands collages muraux.

GO WEST 
Dans le cadre d’Éclairage Public #8, et de la thématique californienne portée par la ville de Nice, La Bande Passante propose 4 séances de cinéma au plein air de la Cour Intérieure du 109. Les 24, 26, 29 et 30 mai, La Bande Passante projette, de soir en soir, une trajectoire hollywoodienne, consacrée aux visions, rêves, mythes, et transes cinématographiques californiennes… En écho à cette programmation cinéma, la photographie se déploie à ciel ouvert, pour une installation monumentale du vendredi 24 mai au dimanche 2 septembre.

© The Party de Blake Edwards
Vendredi 24 mai // La Fabrique du Rire

21h – Palhasso ! Une performance tchatchée sur projection de Thierry Lagalla

Le réel c’est quand on se cogne. Thierry Lagalla nous invite à aller voir ce que nous allons voir. Avec son art, qui s’amuse des contraintes, qui twist le réel, il nous offre un monde poétique, burlesque, graphique, peuplé d’oxymores, de figuration conceptuelle et de tartes à la crème. 

22h – The Party de Blake Edwards. États-Unis. 1968. 99’

Bakshi, un acteur indien extrêmement maladroit et distrait, engagé dans une grosse production hollywoodienne, fait exploser par mégarde la forteresse construite à grands frais pour les besoins du film. Le producteur Fred Clutterbuck entre dans une colère terrible et entreprend d’inscrire Bakshi sur sa liste noire.

Dimanche 26 mai // L.A LA LA LAND
22h – Mur Murs de Agnès Varda. États-Unis. 1982. 81’

Documentaire sur les murals de Los Angeles. Qui les peint ? Qui les paye ? Qui les regarde ? Comment cette ville, qui est la capitale du cinéma, se révèle sans trucage, avec ses habitants par ses murs murmurants. Les murs californiens parlent à une française qui les découvre.

© Mur Murs de Agnès Varda
© Singing in the Rain de Gene Kelly et Stanley Donen
Mercredi 29 mai // Walk of Fame
21h15 – Singing in the Rain de Gene Kelly et Stanley Donen. États-Unis. 1952. 103’

Les studios de Hollywood à l’aube du parlant : techniciens, réalisateurs et acteurs ont bien du mal à s’adapter aux nouvelles conditions de tournage.

Jeudi 30 mai // Let’s Go Surfing !
21h15 – Love & Mercy de Bill Pohlad. États-Unis. 2015. 122′.

Derrière les mélodies irrésistibles des Beach Boys, il y a Brian Wilson, qu’une enfance compliquée a rendu schizophrène. Paul Dano ressuscite son génie musical, John Cusack ses années noires, et l’histoire d’amour qui le sauvera.

© Love & Mercy de Bill Pohlad
© Back To Back de Stig De Block
vendredi 24 mai > lundi 2 septembre // Back To Back de Stig De Block

Dans le cadre de la manifestation ÉCLAIRAGE PUBLIC 2024, l’association Sept Off propose de réaliser des collages photographiques grand format sur les murs de la Cour Intérieure du 109, en invitant le photographe belge Stig de Block, en écho à la programmation californienne de La Bande Passante.
Né en Belgique, Stig De Block est un photographe qui évolue entre Anvers, Los Angeles et New York. Avec un fort intérêt pour les sous-cultures, ses images reflètent un royaume contemporain d’une beauté authentique et explicite. 

FÊTE DU COURT MÉTRAGE
partout, près de chez vous, le meilleur du cinéma
du 20 au 26 mars 2024
Association ambassadrice Héliotrope
en partenariat avec La Bande Passante sur la journée du 22 mars
Nice
et Alpes-Maritimes
© fête du court métrage

Cette année encore, l’association Héliotrope, est heureuse d’être ambassadrice de cet évènement national sur les Alpes-Maritimes.

Pour sa 8e édition La Fête du court métrage élabore une programmation officielle – avec le soutien de L’Agence du court métrage – pensée pour valoriser le meilleur du court, s’adresser à tous les âges et publics et mettre en avant les grand(e)s réalisateurs(rices) de demain. Cette programmation est rendue accessible gratuitement à tout lieu ou personne souhaitant diffuser des programmes de films courts durant la période de l’évènement.

Plus de 50 lieux à Nice, Cannes et dans plus de 15 villes du département des Alpes-Maritimes accueillent petits et grands durant une folle semaine de courts métrages. 

La Bande Passante a le plaisir de s’associer à la journée du vendredi 22 mars, avec un parcours cinéphile de la Victorine à la Zonmé en passant par le cinéma Variétés. 

SOIRÉE SPÉCIALE ESTEBAN
Croc Love, 75 minutes, 2024, France
Vendredi 23 février 2024
21h30
Un événement La Bande Passante
en partenariat avec Héliotrope et La Station
Cinéma Variétés
5 Boulevard Victor Hugo, 06000 Nice
© Croc Love

Réalisateur, acteur, scénariste et musicien, Esteban est l’invité touche-à-tout de La Bande Passante, qui vous donne rendez-vous pour une soirée exceptionnelle ce vendredi 23 février 2024 à 21h30 au Cinéma Variétés. 

Croc Love, 75 minutes, 2024, France
Inédit, work in progress 

Créé par Andréas Edelman, réalisé par Esteban. High Sea Production
Avec Estéban, Julie Budet, Constance Rousseau, Pierre Lottin, Youssef Hajdi, Philippe Rebbot 

La molécule de l’amour est désormais identifiable à l’aide d’un test urinaire. Le sentiment amoureux est donc démystifié voir même diabolisé. Sachant qu’une relation sur deux aboutit à une rupture et qu’une rupture sur cinq aboutit à une dépression, l’état a décidé d’agir. Hector est devenu conseillé anti-amour ; il enseigne aux couples comment rester ensemble sans jamais tomber amoureux. D’ailleurs, on tombe amoureux, on ne s’élève pas amoureux. Mais avec trois clients en pleine procédure de mariage, ses résultats sont en baisse. Son boss le colle en formation couple et c’est sur lui-même qu’Hector va devoir tester l’efficacité de ses méthodes.

Séance précédée d’un court-métrage et suivie d’un débat avec le public, en présence d’Esteban.

Infos pratiques
Tarif unique : 7,50€
Cinéma Variétés, 5 Boulevard Victor Hugo, 06000 Nice

+++

Esteban / David Boring sera également l’invité des Tchatches de Botox(s) le jeudi 22 février, puis proposera un dj set enflammé à La Station !

L’AUTOMNE DE L’IMAGE #2
Du 22 septembre au 3 décembre 2023
Une saison de festivals à Nice
Le 109 – pôle de cultures contemporaines + Nice
© Julie Hiet
Porté par La Bande Passante, l’Automne de l’Image célèbre et fédère, pour une deuxième saison, les festivals et événements, sur notre territoire niçois, dédiés au cinéma, la photographie et la vidéo, du 22 septembre au 3 décembre.

Le 23 septembre marque le lancement de la 25e édition du festival L’IMAGE_SATELLITEdédié à la photographie contemporaine. Reflet de cet engagement, le programme des expositions conjugue la chair et la pierre à tous les temps photographiques, à partir de la Grande Halle du 109 et à travers la ville de Nice, jusqu’au 14 octobre.

Du 6 au 13 octobre, la 23e édition d’Un Festival C’est Trop Court! met à l’honneur le court-métrage européen, autour de la nuit (bleue, noire, américaine). Quatre compétitions, de nombreuses séances thématiques avec un gros plan sur la Grèce, un ciné-concert d’ouverture, un concert de clôture et des invités de prestige donnent corps à UFCTC! 2023, qui centre son QG au 109.

Du 23 au 25 novembre, les Rencontres Cinéma et Vidéo font la part belle au cinéma sur pellicule, avec des séances de projection de films utilisant les supports argentiques, une journée de formation et la diffusion de la collection annuelle en Super 8 sur la thématique Libre.

Du 17 novembre au 3 décembre, le festival Objectif Video Nice, dédié à l’art vidéo, prend place au 109, dans cinq hôtels, de nombreux lieux en ville et alentours. The Whisper of the Stars traduit le frémissement de cette 9e édition d’OVNi, qui fête les 60 ans de l’art vidéo.

Une nouvelle salle à Nice

Tout du long, du 16 septembre au 3 décembre 2023, La Bande Passante métamorphose l’Espace Table Ronde du 109 en Pop-Up Cinéma modulable où se mêlent une salle de projection de haute qualité sous tous formats (argentiques & numériques), un espace chaleureux de rencontres, de création, une buvette et une micro-boutique.

D’autres festivals et événements ponctuent cette deuxième édition de l’Automne de l’Image : une Mostra brésilienne de Casa Doc le 14 octobre ; REC.forward#2, du laboratoire LIRCES de l’Université Côte d’Azur, autour des Réemplois contemporains du film amateur, du 24 au 28 octobre ; un hommage à Paul Vecchiali, orchestré par Cinéma sans Frontières, les 10, 11 et 12 novembre ; le Festival du Cinéma Social par HÉTIS du 13 au 19 novembre.

!! GRANDS ÉCRANS DRESSÉS !!
juin – juillet – août – septembre 2023
La Bande Passante signale les plein air de l’été
Nice – Beaulieu-sur-Mer – La Tour sur Tinée
© La chanson politique de Colette Magny de Yves-Marie Mahé (2017) - Light Cone
La Bande Passante X Éclairage Public #7
Samedi 17 juin 2023
dès 14h
SÉANCE CINÉMA PLEIN AIR
& ATELIERS de PRATIQUES VISUELLES SENSIBLES 
Le 109
89 route de Turin – 06300 Nice

La Bande Passante électrise le 109 le samedi 17 juin dès 14h avec des ateliers de pratiques visuelles sensibles et clôture la journée par une séance de Cinéma en plein air.
Dans le cadre de l’évènement branché sur secteur, Éclairage Public #7 – 3 jours d’événements dédiés aux arts où la création et la performance sont mises en lumière, du vendredi 16 au dimanche 18 juin 2023.

ATELIERS de PRATIQUES VISUELLES SENSIBLES
ouverts à toutes et tous, sans inscription
samedi 17 juin 2023
14h – 19h
CINÉMA sans CAMÉRA
& PHOTOGRAPHIE à la CHAMBRE
Grande Halle du 109
89 route de Turin – 06300 Nice
© Création Diapositive Susana Monteiro La Station - 17.2.2012

Création d’abstraction à la pointe de la pellicule 

– une EXPERIENCE CINÉMATOGRAPHIQUE SUR LA LONGUEUR en PELLICULE 35mm – 

La Bande Passante propose un atelier de pratique artistique visuelle sans caméra, faisant vivre le dessin, la gravure, la peinture, la perforation, le foundfootage, au contact même de la matière pellicule 35mm par couche et sous-couche, à coups de lignes, zigzags, pointillés, figures géométriques ou farfelues, percées de lumière, escamotages, graphes et autres déstructurations.

– en partenariat avec Cannes Cinéma –

BLEUE DE NUIT
séance de cinéma plein air sur grand écran
Cour Intérieure du 109
89 route de Turin – 06300 Nice
Archipel
de Félix Dufour-Laperrière. Canada/Québec. 2021. 72’.
samedi 17 juin 2023
22h30
© Archipel de Félix Dufour-Laperrière, distribué par MIYU Distribution

BLEUE DE NUIT, séance de cinéma en plein air sur grand écran, pour dire et rêver un peu du monde et de l’époque, concentrée sur des films encore invisibles sur notre territoire avec un court métrage issu de nos découvertes cinéphiles suivi d’un long métrage d’animation inédit à Nice.

Archipel de Félix Dufour-Laperrière. Canada/Québec. 2021. 72’. Dessins/Peintures/Collages/Estampes/Animations numériques.

Des îles inventées. Un territoire imaginaire, langagier, politique. Un pays réel ou rêvé, ou quelque chose entre les deux. Archipel dit et rêve un lieu et ses habitants, pour dire et rêver un peu du monde et de l’époque.

CINÉMA EN PLEIN AIR #1 / BLEUE DE NUIT
Lancement de saison
La Bande Passante au MAMAC dans le cadre de la Fête du court métrage

Samedi 18 mars 2023 – 19h30
Entrée Libre

+ Dès 18h et jusqu’à 23h >>> Nocturne au musée / Soirée Plantes / Cocktail, Performance, Cinéma et DJ Set par Arnaud Maguet
© Julie Hiet

BLEUE DE NUIT, séance plurielle de cinéma sur grand écran par La Bande Passante

? Où sont les fleurs ? 10 courtes oeuvres réunies dans un pot-pourri filmique, un grand détournement bourgeonnant. À chaque vision, nous souhaitons vous cueillir, vous surprendre, vous bouleverser, vous enrichir.

MAMAC, jardin SOSNO, entrée place Yves Klein (Nice) 

DEMANDEZ LE PROGRAMME !

  • Miscellanées de Anne-Lise King. France. 2010. 4’

Le soir tombe sur les montagnes du Queyras. Un être étrange apparaît dans la forêt et plante une graine qui fait naître un arbre au feuillage magique. Quand le jour se lève, une des petites feuilles entame alors un voyage qui animera toute la vallée.

  • La fleuriste – Série des portraits de Alain Cavalier. France. 1991. 12’

Filmée dans sa boutique parisienne de la rue Monge (5e), Violette, fleuriste, évoque son travail et sa passion des fleurs. Elle présente de façon détaillée l’outillage qui lui permet d’entretenir ses fleurs et de composer ses bouquets.

  • Concaténation de Donato Sansone. Italie. 2020. 1’

Un enchaînement destructeur aux conséquences infinies.

  • Sniper 14 mai 2019 de Loupio Dolla. Nice. 10.10.2021. 1’54

Un artiste au travail dans l’espace Table ronde au 109 où subsiste l’équipement de la salle du temps des abattoirs. Noël Dolla s’en saisit pour faire naître des fleurs au cœur de la guerre.

  • Panique au Sénat de Antonin Peretjatko. France. 2018. 17’17

Suite à des élections organisées à la va-vite et à un étrange jeu d’alliances, le nouveau président du Sénat est un écologiste. Son règne commence.

  • Inside de Yann Chapotel. France. 2020. 5’44

Un bouquet de fenêtres se déroule sous nos yeux. 

  • PLSTC de Laen Sanches. France. 2022. 1’37

Inquiétante plongée dystopique sous-marine qui nous confronte aux conséquences dévastatrices de nos habitudes sur la vie marine.

  • La Fleur de Alain Ughetto. France. 1982. 8’

Dans un univers clos, un homme veille une fleur avec attention.

 

Et autres surprises !!

Programmation associée à l’exposition Devenir fleur au MAMAC, dans le cadre de la Biennale des Arts de Nice 2022 Fleurs ! sous le commissariat général de Jean-Jacques Aillagon.

Toujours au Mamac, La Bande Passante programme deux séances clés-en main de la Fête du Cout Métrage accompagnées par l’artiste Amélie Masciotta.

Mercredi 15 mars 2023 

11h / JOUONS ENSEMBLE ! (3-5 ans) / 40’. Viens rencontrer de nouveaux amis et t’amuser avec eux ! 

15h / PROMENONS-NOUS DANS LES BOIS (5-7 ans) / 40’. Que le loup y soit ou non, il y a plein de créatures merveilleuses à découvrir dans les bois. 

MAMAC, Espace atelier, entrée place Yves Klein (Nice)

+ du 15 au 21 mars, retrouvez les autres événements sur le site de l’association Héliotrope, ambassadrice de la Fête à Nice, Cannes et partout dans les Alpes-Maritimes.

La Bande Passante prend ses quartiers au 109 pour bâtir un Pôle Image (photographie et cinéma)

La Bande Passante, projet inédit en région Sud, s’installe au premier étage de la Villa Sud du 109 – Pôle de Cultures Contemporaines de la Ville de Nice.

Notre arrivée constitue la première phase de création d’un lieu ressource à l’Est de la ville, embrassant la chaîne de fabrication de l’industrie cinématographique, audio-visuelle et photographique.

La proximité permet la porosité.

Notre modèle de coopération, ouvert sur le monde, ancré dans la ville,  nous permet de trouver une synergie et une force. 
Nous mettons dès à présent en partage un bureau de production (écriture, production, post-production) et un espace de travail mutualisé.

L’AUTOMNE DE L’IMAGE / UNE SAISON DE FESTIVALS À NICE / photographie – cinéma – vidéo

L’année 2022 marque le lancement d’une initiative inédite à Nice : la célébration, le temps d’une saison, du cinéma et de la photographie à l’échelle d’un territoire. 
Porté par La Bande Passante, l’Automne de l’Image fédère les festivals et événements dédiés à l’image fixe et animée du 23 septembre au 4 décembre.

La saison s’ouvre avec L’IMAGE_SATELLITE, qui donne le ton à partir du 23 septembre en s’intéressant aux formes collectives de la création photographique contemporaine. Le festival se déploie à partir du 109 et dans d’autres lieux de la ville de Nice, mais également à Vence et à Mougins, jusqu’au 15 octobre.

Du 7 au 14 octobre, la 22ème édition d’Un Festival C’est Trop Court! met à l’honneur le court-métrage européen, sur le thème de l’écriture, la place du mot, de la lettre, au cinéma. Quatre compétitions, de nombreuses séances thématiques, une cérémonie d’ouverture en plein air, un concert de clôture et des invités de prestige donnent corps à UFCTC! 2022.

Du 24 au 26 novembre, les Rencontres Cinéma et Vidéo font la part belle au cinéma sur pellicule, avec des séances de projection de films utilisant les supports argentiques, une journée de formation et la diffusion de la collection annuelle en Super 8 sur le thème « Hors norme ».

Du 18 novembre au 4 décembre, le festival Objectif Video Nice (OVNI), dédié à l’art vidéo, prend place au 109, dans de nombreux lieux en ville et alentours, et dans 5 hôtels niçois en clôture, début décembre. Pour sa huitième édition, « OVNi Folies! » présente une programmation ancrée dans l’actualité de la création contemporaine qui met notamment l’Ukraine à l’honneur.

Le long de cette programmation festive et éclectique, La Bande Passante fixe dans la Grande Halle du 109, épicentre de cette première édition de l’Automne de l’Image, une salle de cinéma éphémère sous casque, en numérique et argentique, pour des séances en immersion totale. Dès le 23 septembre, ce Pop-Up (Silent) Cinéma voit défiler les propositions cinéphiles, jusqu’au week-end des 22 & 23 octobre, avec notamment l’événement REC.Forward, initié par le laboratoire LIRCES de l’Université Côte d’Azur autour des Réemplois contemporains du film amateur. 

D’autres festivals et événements ponctuent cette première saison de l’Automne de l’Image : le Festival du Film Social – orchestré par HÉTIS (Haute École du Travail et de l’Intervention Sociale), la Mostra de Casa Doc’ ou encore les 20 ans de Cinéma Sans Frontières. 

Rendez vous à l’Automne !